FC  JUZIERS : site officiel du club de foot de JUZIERS - footeo

CLAQUAGE

Le claquage ou déchirure concerne le muscle strié squelettique. Il s’agit réellement d’une rupture des fibres musculaires lors d’une contraction violente (shoot, démarrage…) associée à un claquement perceptible à l’oreille et d’une douleur violente de type coup de poignard. La poursuite de l’effort est impossible. Un hématome peut se voir par la suite. Une échographie peut également confirmer le diagnostic du médecin, voire une IRM (revenant malheureusement chère à la sécurité sociale !).

Dans l’urgence il ne faut surtout pas masser le muscle même avec un gel anti-inflammatoire : en massant, vous allez augmenter l’hématome (il ne vous viendrait pas à l’esprit de masser une plaie pleine de sang ! C’est la même chose quand la plaie ne se voit pas…). Ne pas prendre non plus d’aspirine qui va retarder la cicatrisation. Par contre il est très intéressant de bander le muscle nuit et jour afin de resserrer les fibres musculaires entre elles et améliorer la cicatrisation.

En rééducation, le Laser à balayage Hélium-néon accélère la cicatrisation à condition que les séances soient rapprochées (1 fois par jour la première semaine) et effectuées le plus tôt possible. Par la suite, quand il n’y a plus de douleur aigue à la palpation et à la tension, on peut commencer à étirer le muscle en respectant la règle de non-douleur. Ensuite, la remusculation progressive par le biais de courants excito-moteurs puis d’exercices spécifiques statiques peut être envisagée.

Le délai de reprise de l’activité sportive est de l’ordre de 6 semaines.

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif